Raison et Sentiments, Austen Project

Publié le 22 Janvier 2017

Raison et Sentiments Austen Project Joanna TrollopeJoanna Trollope

Raison et Sentiments

Suite du projet Austen, cette fois avec la réécriture moderne de Raison et Sentiments.

L’histoire suit la trame originale d’une famille composée de 3 filles et d’une maman qui suite au décès du père de famille doivent quitter leur demeure pour la laisser au beau frère/beau fils.

Elinor, Marianne et Margaret déménagent à Barton Cottage avec leur mère mais n’ayant pas de revenu et la mère ne semblant pas vouloir sauver le destin de ses filles, Elinor décide de renoncer à ses études pour travailler. Malgré le fait qu’elles héritent de 200000 livres, il semblerait que ce soit trop peu pour vivre.

Elles font la rencontre de Mrs Jennings, des Middletons qui apportent leur soutien en échange de visites régulières chez eux. Le colonel Brandon apparait sous le nom de Bill, il a fait partie de l’armée et s’occupe désormais de personnes en difficulté au sortir de la guerre. Willoughby est dépeint comme le jeune homme, beau à la perfection et charmant sous tous les points.

Jusqu’ici, l’histoire est agréable sauf qu’il y a certains points négatifs:

Tout d’abord, la mère est complètement dépassée au point de paraitre niaise et idiote. Elle laisse sa fille travailler sans remords, ne semble pas se rendre compte de toutes les factures à payer et se comporte comme une enfant en ne faisant aucun effort pour voir la réalité en face. Par exemple, dès son arrivée à Barton Cottage, elle désire faire construire une véranda.

Ensuite la relation entre Elinor et Edward est étrange. Dans les premières pages, ils passent du temps ensemble et dans le chapitre suivant, ils ne s’adressent plus la parole et Elinor souhaite ardemment l’effacer de sa vie. On comprend l’essentiel du problème mais ce n’est pas clairement expliqué et j’aurai souhaité plus d’éclaircissements. 

Quelques passages sont trop peu travaillés notamment lorsque Willoughby fait amende honorable à Elinor ou lorsque Edward se déclare à Elinor. Ce n’est pas aussi « romantique » ni aussi touchant que sous la plume de Jane Austen.

J’ai apprécié cependant la participation plus importante de Margaret. Jeune ado rebelle mais bien présente dans l’histoire, elle apporte un peu de distraction. Il y a aussi un peu de changement vis-à-vis de l’original à propos de Robert Ferras qui m’a un peu gêné mais qui est une idée plausible. La fin est bien travaillée, ça change un peu et c’est intéressant de ne pas suivre parfaitement l’intrigue de Jane Austen.
 

Rédigé par Jane Austen and her world

Publié dans #Raison et Sentiments

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article