Jane Austen et l'arlequin

Publié le 16 Mars 2017

Jane Austen et l'arlequinStéphanie Barron

Jane Austen et l’arlequin

Suite des aventures de Jane Austen dans la série de Stéphanie Barron. L’épisode se déroule à Bath en 1804. On y rencontre Eliza et son mari Henry, frère de Jane Austen ainsi que Mme Lefroy, tante de Tom Lefroy. Nous retrouvons également, Lord Harold dont la nièce, Lady Desdemona a refusé la main d’un Lord Swithin.

Lors d'un bal costumé où se trouve Jane (qui a mission d’assurer la protection de Lady Desdemona à la demande de Lord Harold), un meurtre est commis. Mr Portal était le directeur de la troupe de théâtre qui joue sur les planches à Bath. Lord Harold décide finalement de se déplacer afin de découvrir l’assassin et surtout éviter la prison à son neveu qui est le principal suspect.

Oui c’est un peu compliqué car il y a beaucoup de personnages et le début de l’histoire nous laisse un peu confus. De nouveaux personnages apparaissent mais d’anciens reviennent, comme Lord Harold. Malgré tout, ce méli-mélo est intéressant et bien développé car nous suivons l’enquête pas à pas et le mystère autour du meurtrier reste entier jusqu’au dernier chapitre.

Concernant la vie de Jane Austen: les faits concernant Mme Lefroy sont exacts, si ce n’est le mystère qui entoure sa chute à cheval. Henry Austen est désormais banquier et l’auteur y fait référence par l’intermédiaire de Mrs Austen qui souhaite que son fils fasse des affaires grâce à Lord Harold. Ensuite vis-à-vis de Cassandra, je trouve qu'elles sont un peu distantes l'une de l'autre. Il est vrai que dans la correspondance de Jane Austen, il semblerait qu’il y ait eu une certaine animosité entre les sœurs après leur séjour à Bath, mais nous ne savons pas si celle-ci est bien réelle et quel aurait été le sujet de leur discorde.

Comme toujours, certains éléments sont bien réels, d’autres ne le sont pas. Il est d’ailleurs difficile de s’y retrouver. Il suffit de bien prendre en considération que ce n’est que de la fiction avec des soupçons de vérité et préférer une biographie si l’on souhaite en savoir plus sur Jane Austen.

Rédigé par Jane Austen and her world

Commenter cet article