Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

2016-08-24T18:40:58+02:00

Mes souvenirs de Jane Austen

Publié par Jane Austen and her world

James Edward Austen-Leigh

Mes souvenirs de Jane Austen

Français

 

Voici la toute première biographie rédigée sur Jane Austen. Outre la notice biographique de son frère Henry, son neveu James Edward Austen-Leigh a décidé de réunir ses souvenirs et de les publier pour satisfaire la curiosité des lecteurs suite à l'engouement des romans de sa tante Jane. Remercions les éditions Bartillat pour cette publication en français!

Les premiers chapitres se basent sur la généalogie de la famille de Jane Austen ainsi que sur son époque. James Edward remonte si loin dans leur famille et nous offre de si illustres personnages que c'est un peu lourd à digérer.  Il est certes intéressant d’en savoir plus mais cette volonté d’émerveiller les lecteurs par un glorieux passé est inutile car on n’en retient presque rien.  Passé ce passage et James Edward nous dévoile des éléments plus plaisants en comparant les habitudes et autres objets de la vie quotidienne du temps de Jane Austen à sa propre époque qui, d’après lui, a subi de grands changements.

Au tour de Jane Austen de faire son entrée. Ne vous attendez pas à une grande découverte. Il nous apprend peu de choses sur son physique. Les différents avis recueillis sont d'ailleurs assez contradictoires. On en apprend cependant plus sur sa personnalité et son caractère. C'était une femme enjouée, attachante avec les enfants. Elle aimait leur inventer des histoires et se plaisait à les distraire.

L’élément qui m’a le plus fasciné est le chapitre supprimé de Persuasion. Jane Austen n'étant pas satisfaite de la fin de son roman, a retravaillé ce chapitre pour nous offrir celui que l'on connaît aujourd’hui. Sanditon est aussi mentionné, dernier roman inachevé de Jane Austen. Il faut savoir qu’à l'époque, ce texte n'était pas prévu d'être publié. Que James Edward propose ces éléments inédits devait être très gratifiant - et frustrant - pour les lecteurs.

Autre fait intéressant: James Edward explique que sa tante donnait des détails sur l'avenir de ses personnages. Ils étaient donc bel et bien vivants dans son esprit et ses proches ont eu l'honneur d'en savoir plus sur Mr Darcy, Elizabeth, Mary Crawford, … qui sait?

Cette biographie, malgré ses imperfections, est importante à mes yeux car elle a été écrite par un parent proche de Jane Austen. C’est un beau témoignage rendu à sa tante malgré des passages un peu lourds et complaisants. Il est dommage aussi que les souvenirs de Caroline et Anna, nièces de Jane Austen, n’aient pas été ajoutés dans ce livre comme dans l’édition VO.

 

Voir les commentaires

2016-08-10T17:56:05+02:00

Emma, Jane Austen pour les petits

Publié par Jane Austen and her world
Emma, Jane Austen pour les petits
Illustrations: Alison Oliver
Texte: Jennifer Adams
Mon premier livre sur les émotions
Emma, Jane Austen pour les petits
Français

Ce petit livre, au format idéal pour les enfants, reprend comme la couverture l'indique, les émotions du roman Emma, de Jane Austen.

Il permet aux enfants d'apprendre les émotions en parallèle d'un personnage. Chaque page propose une phrase très simple accompagnée d'une illustration. Par exemple: Emma est enthousiaste ou encore Frank Churchill est amusé. Si ce n'est le premier exemple, les adjectifs sont simples. Les illustrations sont assez évocatrices et plutôt bien faites. Les couleurs sont vives et peuvent avoir un intérêt pour l'enfant.

Sauf que l'âge minimal est de 3 ans. Je ne pense pas qu'un enfant de cet âge s'intéresserait très longtemps à ce petit livre. A part les couleurs vives, les dessins ne sont pas assez enfantins et pourraient même effrayer. J'essaie de me mettre à la place d'un enfant n'en ayant pas dans mon entourage immédiat.

Je suis donc déçue par cet ouvrage. Faire découvrir Jane Austen est une bonne idée, sauf qu'il n'y a pas d'intérêt à cet âge-là avec un tel livre. La différence entre la phrase et l'illustration est beaucoup trop grande. Une phrase avec sujet verbe complément est intéressant pour les touts petits mais les illustrations ne sont pas appropriées. Ajoutez à cela le prix un peu exorbitant pour dix pages (certes épaisses et bien cartonnées!) et je vous conseillerai de passer votre chemin sauf si vous souhaitez l'avoir dans votre "collection Jane Austen".

Un petit mot sur les éditions Babylit: Ils proposent les grands classiques de la littérature à nos chérubins sous cette forme simplifiée et colorée: Charlotte Brontë, Shakespeare, Tolstoï. Jane Austen y est largement représentée! Ils proposent également des petits jeux ou des carnets.

Voir les commentaires

2016-08-07T15:28:07+02:00

Orgueil et préjugés et zombies l'adaptation ciné

Publié par Jane Austen and her world

Après avoir lu sans grand enthousiasme le roman, j’ai souhaité découvrir l’adaptation pour me faire une idée et peut-être changer d'avis sur ce mélange Jane Austen/zombies. Je ne suis pas adepte de l'univers des zombies. Ces êtres ensanglantés à la chaire pourrissante qui poussent des cris horribles. C'est l'idée que je me fais de ces choses et ça me répugne. J'ai donc pris sur moi et mis mes états d'âme de côté pour regarder ce film (en compagnie!) et vous donner mon avis. 

Le scénario se résume très simplement : prenez la famille Bennet, l’arrivée de deux gentlemen dénommés Bingley et Darcy et ajoutez-y des zombies. C’est un mélange tout à fait improbable qu’on se le dise mais qui aurait pu tenir la route. Du roman, je n’en ai rien retenu et ne peut donc pas comparer au film. Le film débute sur l’histoire d’Angleterre qui est envahie par une horde de zombies. Ils expliquent le façon dont cette espèce est arrivée sur leur sol et leurs moyens d’y faire face. Cette introduction est tout simplement intitulée : The history of England (clin d'oeil à Jane Austen et ses juvénilia). 

On rencontre la belle Jane, l’insipide Mary, l’extravertie Lydia, l’exubérante Mrs Bennet et les traits de caractères de chacun respectent ceux donnés par Jane Austen. Cependant ça ne colle pas ! Oui, l’époque colle à celle d’Orgueil et Préjugés et donc les convenances restent de mise. Et bien entendu avec une horde de zombie à leur porte, elles se doivent d’apprendre à se défendre mais ça ne colle pas encore une fois ! Comment des filles de bonne famille peuvent-elles se battre avec des armes et abattre des personnes? Certes l'intérêt est de protéger le pays mais il serait plus naturel que les jeunes dames restent chez elles et laissent leur mari s'en occuper. Le pire dans l'adaptation est qu'ils rendent ça sexy!

Quant au rythme et au style, c’est complètement décousu. On passe d'une petite bagarre avec un zombi hideux au visage en décomposition à un discours pompeux de Bingley lorsqu'il rencontre Jane Benett : "Je n’ai jamais vu une aussi belle créature [...]". Je m’explique : il y a une superposition des passages zombies avec les attaques, le sang et la tuerie aux très jolis dialogues écrits par Jane Austen (non pas que les personnages les sortent au mot à mot cependant le ton formel est bien trop… formel et ne correspond pas à ce monde sanglant et guerrier). Il n’y a pas de réelle suite logique.

Parlons du jeu des acteurs. Les acteurs principaux sont des stars montantes. Lily James est une actrice que j’aime beaucoup et je la trouve assez bonne dans son rôle même s'il n'est pas très crédible. Sam Riley (Darcy) est bien trop exubérant pour être seulement fier. On le croirait idiot. Catherine de Bourg, la plus grande guerrière d'Angleterre ? Laissez-moi rire. Ça colle avec son caractère mais c'est plutôt sa belle armée qui se charge de tout le boulot. Par contre, je tire mon chapeau à Matt Smith dans le rôle de Mr Collins qui est à mourir de rire. Il est certes pompeux, niais et abruti mais dans cette adaptation, il est le seul personnage qui remonte un peu la valeur de ce film, tellement son attitude est désinvolte et absurde.

J’ai ri au début de l’incrédulité des scènes pour me lasser ensuite. J’ai regardé sans trop chercher à comprendre et pour finir, j’ai fini atterrée. La fin est tout bonnement idiote et inconvenante. Disons que le début et la toute fin ressemblerait à une parodie mais pas le reste. J'ai peut-être raté quelque chose. L'humour n'était peut-être pas à ma portée. Alors à vous me dire ce que vous en avez pensé car je suis perplexe.  

Voir les commentaires

2016-08-02T13:56:23+02:00

Jane Austen, passions discrètes

Publié par Jane Austen and her world
Jane Austen, passions discrètes
Claire Tomalin
Jane Austen, passions discrètes
Français

A la première lecture de la biographie de Claire Tomalin, j'étais frustrée. A l'époque, je venais tout juste de découvrir les romans, les oeuvres mineures et inachevées de Jane Austen et je voulais tout savoir de cette auteure. J'étais pressée de connaître tous les détails de sa vie. Pour moi, Claire Tomalin n'était pas assez concise et émettait trop d'extrapolations qui alourdissaient la biographie. Voila pourquoi je pense avoir été déçue. Je souhaitais du concret, des faits précis mais je ne savais pas encore qu'on en savait trop peu sur Austen et qu'il était normal que Claire Tomalin et autres biographes fassent des suppositions.

Cette relecture a été une découverte. J'ai appris de nouvelles choses (ma mémoire me fait complètement défaut...). Les hypothèses ne m'ont pas gênée, et surtout les extrapolations m'ont beaucoup appris. Je m'explique: ces passages nous offrent des exemples d'autres familles qui pourraient corroborer avec la vie de Jane Austen. En supposant que cela se soit passé de cette façon dans la famille Untel, il se peut que cela soit arrivé à Jane Austen. Je ne comprenais pas leur intérêt alors qu'en réalité elles enrichissent la biographie.

Jane Austen reste un mystère. On sait qu'elle avait beaucoup d'humour saupoudrée d'une bonne dose de sarcasme. Elle était bonne envers son prochain. Elle aimait lire et apprendre. Elle aimait aussi se plonger dans son univers pour raconter ses histoires. Elle a aimé être publiée et était fière que ses créations soient connues et appréciées. Il reste malheureusement beaucoup de questions sans réponse et sa fin nous attriste. On aurait aimé qu'elle profite encore de quelques années pour nous offrir encore de belles histoires et qu'elle goûte à la gloire d'être reconnue comme une bonne romancière.

Je vous recommande donc chaudement cette biographie malgré mes propos avant cette relecture et je suis réellement ravie de m'être replongée dedans.

Il existe plusieurs biographies de Jane Austen malgré le fait que l'on en sache assez peu sur sa vie. Les principaux éléments qui ont permis de les rédiger sont la notice biographique de son frère Henry lors de la parution des oeuvres posthumes Northanger Abbey et Persuasion, et la toute première biographie rédigée par son neveu James Edward Austen-Leigh aidé par les souvenirs d'Anna Lefroy et Caroline Austen (parution française aux éditions Bartillat le 25 août). Et pour finir la petite centaine de lettres que Cassandra a bien voulu laisser.

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog